Prendre soin de soi #2 - Les substances nocives dans mon dentifrice

février 22 2021

deux dentifrices solides naturels, a cote d'une brosse a dent en bambou. Kijani propose des produits eco responsable, naturels, et fabriques en France.

deux dentifrices solides naturels, a cote d'une brosse a dent en bambou. Kijani propose des produits eco responsable, naturels, et fabriques en France.

Quelles substances controversées, ou avérées dangereuses sont présentes dans mon dentifrice?

  1. Le dioxyde de titane: Un additif alimentaire connu sous l'abréviation E171 , présent dans le dentifrice, les bonbons, les biscuits ou encore les chewing-gums. Il donne cet aspect blanc; et il serait présent dans un tiers des dentifrices testés, même BIO. Sa dangerosité est suspectée lorsqu’il est ingéré, inhalé, ou sous forme de NANO particules. C’est-à-dire que ces particules sont si fines qu’elles peuvent atteindre le cerveau en passant par le sang. Il est classé « cancérigène possible » par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Le rapport de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) démontre que l'exposition orale au E171 expérimenté sur des rats induit un affaiblissement de leur système immunitaire, en se logeant dans le noyau des cellules immunitaires intestinales. Au cours de la même étude, 40 % des rongeurs présentaient des "lésions prénéoplasiques" dans le côlon, c'est-à-dire précancéreuses.

  2.  Le triclosan: est un désinfectant souvent utilisé dans les gels douches et déodorants, parmi d'autres. Dans les dentifrices, il a un rôle antimicrobien, mais peut aussi être utilisé comme conservateur. Il est suspecté d’être cancérigène et probable perturbateur endocrinien, il agirait à la fois sur les hormones œstrogènes, mais aussi sur la thyroïde. Il pourrait également provoquer des troubles du comportement chez les jeunes enfants, selon une étude de l’INSERM, et provoquer une antibiorésistance. Au niveau écologique, il est peu biodégradable, il persiste plus de 40 ans dans les sols.

  3.  Les sulfates: ils permettent de faire mousser mon produit, ou d’épaissir la pâte. Malheureusement, il peut provoquer des irritations, des aphtes, et une sensation de sécheresse, et peut-être à l’origine d’ulcères lorsqu’il est ingéré. C’est également une catastrophe écologique, notamment pour les milieux aquatiques.  On les retrouvent également dans les pesticides et fongicides. Les agents sulfatés sont issus de l’huile de palme et sont peu biodégradables.

  4. Le Fluor: "la star incontestée des dentifrices" : dur d’en trouver qui n’en contienne pas. Si le fluor peut effectivement aider les personnes ayant des problèmes de caries à répétition,  il n’en reste pas moins une substance dangereuse. L’OMS l’a même classé parmi les 10 substances les plus toxiques. Le fluor peut causer des effets secondaires si les doses recommandées  par jour sont dépassées. À forte dose, ils peuvent causer fluorose, ostéoporose, problème de thyroïde.

  5.  Les microplastiques, Polymère, Propylène Glicol, etc: Ils représentent un désastre écologique, et ne sont pas indispensables. On retrouve par exemple le microplastique dans les petites billes « polissantes » dans les dentifrices blancheurs. Le propylène glycol quand à lui est une huile minérale (faite à partir de pétrole), utilisé comme solvant, elle est considérée comme hautement toxique par l’EPA

 

Il est important de noter que ces substances ne sont pas indispensables, et qu'il est possible d'utiliser au quotidien des dentifrices responsables: efficaces, sains, écologiques, et économiques. 

👉 Acheter une dentifrice efficace, sain, écologique, et économique: ici